Smallville Site Web

Smallville va reprendre du poil de la bête et essayer de voler

Lois et Clark

La saga de Superman-ado a eu ses hauts et ses bas, mais dans la troisième saison l'année dernière, un gros morceau de Kryptonite semble avoir abattu l'énergie de la série.

Bien que Smallville n'a jamais été un "navet", le directeur Al Gough découvre ses problèmes en janvier, et les spectateurs aussi. L'audience chuta de 25%, en partie parce que la série a été diffusé le mercredi, et parce-que la relation Clark-Lana "manquait d'originalité", dit-il. Une chute considérable pour une série qui avait cartonné en 2001 et qui avait pendant un moment eclipsé "7 à la maison" dans les séries de la WB les plus regardées.

"Nous sommes probablement devenus un peu plus sombres que nous le voulions et nous sommes restés un peu trop sur la mythologie," dit-il. "Il se passait trop de choses dans les laboratoires secrets, et ce n'était pas marrant. Pourquoi donc des adolescents voudraient encore regarder cette série ?"

Cette automne, il pourrait y avoir une autre raison : Gough promet un retour aux racines de la série comme un drame pour ados qui explore la dernière année de lycée du jeune Clark Kent (Tom Welling).

Le premier épisode de la saison introduit la rencontre entre Superman et Lois Lane (Erica Durance), qui séjourne à Smallville pour enquêter sur la mort de sa cousine. Il inclut aussi un amour-interdit pour Lana avec l'assistant du coach, Jason Teague (Jensen Ackles), qui la rencontre en premier à Paris.

Et dans un grand (mais temporaire) écart à la régle "pas de vol, pas de collants", ce Superman volera dans le premier épisode. Gough a dit que le script fournit un échappatoire parce que Clark a été "reprogrammé" comme son alter-ego kryptonien Kal-El. "Il ne peut le faire qu'une fois ; d'ici la fin de l'épisode, il ne le pourra plus."

Facebook

Publicité

Nuage de tags