Smallville Site Web

Interview d'Erica Durance dans Séries Mag n°33

A la veille du Festival Jules Verne, Erica Durance a pu profiter de ses derniers moments d'anonymat à Paris. Car une fois qu'on l'a vue dans le rôle de Lois Lane dans "Smallville", impossible de l'oublier ! Confortablement installée dans un des fauteuils de l'hôtel Hyatt, Erica a accepté de répondre à toutes nos questions, même les plus indiscrètes.

Qu'est-ce qui a selon toi poussé les producteurs à t'engager pour le rôle de Lois ?
C'est difficile à dire et il faudrait leur poser la question, mais ce que je sais c'est que je ne pensais pas du tout avoir le rôle ! J'ai passé les auditions avec des dizaines d'autres comédiennes à Vancouver. J'ai fait de mon mieux, mais je n'y croyais pas. Je voulais juste ne pas avoir l'air ridicule et ne pas trébucher ou bégayer pendant ma scène ! [rires] Quand on m'a rappelée pour me dire que j'étais engagée, je n'en revenais pas. J'ai obtenu le rôle un vendredi et j'ai commencé à tourner le lundi suivant, alors je n'ai même pas eu le temps d'avoir peur ! [rires]
Dans la saison 4, Clark et Lois se disputent souvent et sont très loin d'être amoureux. Or, dans la bande dessinée, ils finissent par se marier. Comment crois-tu qu'ils vont finir par s'aimer ?
Ce qui est intéressant, c'est justement qu'ils ne tombent pas amoureux au premier regard. Leur relation est beaucoup plus réaliste que la plupart de celles qu'on voit d'habitude à la télévision. Ici, il s'agit de deux personnes très différentes qui se rencontrent, ils n'ont pas le même âge, Lois est d'ailleurs plus âgée que Clark, et il ne serait pas logique qu'ils tombent dans les bras l'un de l'autre. Ils sont tout deux très volontaires, très têtus et refusent de se laisser marcher sur les pieds. Alors, au départ, ils passent beaucoup de temps à se disputer. Mais au fil des épisodes, ils vont éprouver du respect l'un pour l'autre et ce sont sur ces bases que va se développer leur relation et, plus tard, leur amour.
Comment t'es-tu préparée pour le rôle ?
J'ai regardé beaucoup de comédies des années 30 comme "L'Impossible Monsieur Bébé" avec Cary Grant, où l'on voit un homme et une femme se bagarrer verbalement pendant tout le film. Je voulais vraiment tenter d'imiter ce style de jeu où les répliques vont très vite et où les femmes sont toujours très sûres d'elle.
Etais-tu intimidée à l'idée de débarquer dans une série où tous les acteurs travaillent ensemble depuis trois ans ?
J'étais un peu nerveuse parce que si la série est un succès, c'est grâce à eux et je ne voulais pas arriver en terrain conquis, moi qui n'avais rien fait pour contribuer à ce succès. Alors, je leur ai dit que j'allais me donner à fond et que j'espérais pouvoir apporter de bonnes choses à l'univers qu'ils avaient contribué à créer. La première personne que j'ai rencontrée était Tom [Welling] et il a été très cool avec moi. Par la suite, tous les autres comédiens m'ont rapidement mis à l'aise.
Est-ce que tu vas jouer dans la saison 5 ?
Rien n'est encore sûr, mais on dirait bien que oui. En tout cas, je l'espère. Je ne sais pas encore dans combien d'épisodes. Peut-être que ce sera comme cette année, juste la moitié de la saison... On verra...
Dans le premier épisode, tu te retrouves face à Clark alors qu'il est nu comme un ver. Est-ce la toute première scène que tu as tournée dans la série ?
Non, mais presque et ça a vraiment brisé la glace ! [rires] C'était une bonne idée de la part des scénaristes, parce que j'étais nouvelle et qu'une fois qu'on a tourné une scène comme ça, plus rien ne vous intimide ! Je tiens quand même à préciser que les parties... stratégiques du corps de Tom étaient recouvertes et donc on ne peut pas dire que je l'ai vu complètement nu.
Peux-tu nous parler de tes origines et de ce qui t'a poussée à devenir comédienne ?
Je suis originaire d'une minuscule ville canadienne en Alberta, une région où il y a encore des cow-boys ! C'est une toute petite communauté de fermiers, assez similaire à Smallville d'ailleurs. J'ai sans doute plus de points communs avec les Kent qu'avec Lois, en réalité. Bref, rien à voir avec Hollywood. Quand j'étais plus jeune, j'ai pris des cours de chant, et en poursuivant dans cette voie, j'ai découvert l'art dramatique. J'ai alors décidé de devenir comédienne et me voilà !

Facebook

Publicité

Nuage de tags