Smallville Site Web

Interview de John Glover dans Séries Mag HS n°4

Acteur de théâtre reconnu, John Glover a aussi tourné dans plus de 50 films (comme "Batman et Robin" ou "Gremlins 2") et une vingtaine de séries télé. Son charisme a incité les producteurs de "Smallville" à en faire un personnage régulier dans la saison 2. John Glover, qui se régale visiblement à interpréter le machiavélique Lionel Luthor, ne peut que s'en féliciter.

Qu'est-ce qui vous a poussé à accepter un rôle dans "Smallville" ?
Ce qui m'intéressait, c'était l'idée de découvrir les origines du mythe. Tous les personnages sont encore en devenir, ils sont en pleine mutation. Les téléspectateurs qui connaissent bien la bande dessinée savent déjà comment certains personnages vont évoluer, mais la série leur donne l'occasion de suivre les événements qui vont les transformer en héros ou en méchants.
Lionel Luthor est certainement le personnage le plus antipathique de la série. Comment faites vous pour le rendre plus humain ?
J'ai interprété beaucoup de personnages maléfiques dans ma carrière, y compris Satan dans la série "Le Damné". La clé pour jouer ce genre de rôles, c'est de ne pas les considérer comme des monstres. Ainsi, dans le pilote, rappelez vous qu'enfant, Lex était terrorisé à l'idée de voler en hélicoptère. En bon père, Lionel cherche à l'aider à surmonter ses peurs afin d'en faire quelqu'un de plus fort. C'est ainsi que j'aborde le personnage. Lionel cherche juste à rendre son fils suffisamment fort et compétent pour qu'il puisse un jour diriger l'empire des Luthor. Lionel n'est pas quelqu'un d'amoral, il a une conscience.
Quelles sont les qualités de Lionel, selon vous ?
Lionel est simplement un homme qui essaie d'enseigner à son fils comment réussir dans la vie. Il aime tester Lex et il concocte en permanence des épreuves pour l'amener à se dépasser. Mais il croit faire tout ça pour son bien ! Le public s'intéresse à Lionel car Lex tente à tout prix de devenir quelqu'un d'honnête pendant que son père semble tout faire pour le détourner du droit chemin. Cela dit, Lex n'est pas un enfant facile. Il possède une telle force intérieure qu'il représente un véritable défi pour son père.
Quels sont les acteurs avec qui vous vous entendez le mieux dans la série ?
Michael Rosenbaum et Tom Welling. Ce sont des acteurs fantastiques. Ils sont très enthousiastes et attentifs à tout ce qui se passe sur le plateau. Humainement, ce sont deux jeunes hommes formidables. C'est aussi pour ça que la série est si populaire.
Votre personnage a pris beaucoup plus d'importance dans la saison 2...
Dans la première saison, on voit assez peu Lionel, mais les différents personnages ne cessent de parler de lui. En revanche, dans la seconde saison, on m'a demandé de devenir un personnage régulier. Lionel s'installe chez Lex et il va s'imposer comme un élément primordial de la série. Il a une grande influence sur Lex qui, lui-même, a beaucoup d'influence sur l'évolution de Clark Kent.
Dans la seconde saison, Lionel est aveugle. Comment avez-vous réagi en apprenant que Lionel allait être affligé d'un handicap ?
J'ai adoré cette idée. Lionel est un homme qui déteste déléguer, il éprouve un besoin viscéral de tout contrôler autour de lui. Alors l'imaginer aveugle et dépendant, c'était fantastique. Jouer un personnage aussi fort, soudain limité dans ses mouvements, est un réel plaisir. Son handicap ne fait qu'ajouter à sa paranoïa, mais cela va aussi le pousser à devenir encore plus manipulateur. La saison 2 ne va pas manquer de surprendre les téléspectateurs...
Pouvez-vous nous faire une petite révélation sur votre personnage, quelque chose que vous êtes le seul à savoir ?
Lionel a un faible pour les rouquines. Sa femme était rousse, tout comme Rachel, l'une de ses anciennes maîtresses [que l'on découvre dans la saison 2]. Martha Kent est également rousse, et quelque chose en elle le touche profondément. J'ignore si c'est ce que les scénaristes nous préparent, mais j'imagine tout à fait Lionel Luthor tomber amoureux de Martha...

Facebook

Publicité

Nuage de tags