Smallville Site Web

Interview de Kristin Kreuk pour Mykindaplace.com

Qu'est-ce qui t'attire dans le personnage de Lana ?
En fait, à première vue je n'aimais pas particulièrement le personnage de Lana. Elle était la meneuse et était populaire - elle n'avait pas autant que ça. Mais après avoir lu le script et découvert plus à son sujet, elle était aussi une personne qui avait surmonté tant de chose. Elle était forte, elle ne supportait pas les "conneries", et elle s'en était tirée. Dans le deuxième épisode "Métamorphose", quand elle a eu sa première scène avec Lex Luthor, elle n'était pas entousiaste. Mais avec le temps, les choses ont évolué et changé. Elle n'est plus une typique meneuse - elle a laissé ça derrière elle car elle voulait être quelqu'un d'autre. Elle a un commerce (le café) et elle est forte.
Ton personnage semble faire beaucoup de scènes d'action. Fais-tu tes cascades toi-même ?
Je fais la plupart de mes propres tâches. Mais il y a une scène dans "Mes meilleurs ennemis" (l'épisode s'intitule "Delete" aux USA), qui se passe avec Chloé (Allison Mack). C'est cette énorme, grande sequence d'action que ma doublure a dû faire. Elle est géniale, une très bonne artiste d'arts martiaux.
Quels genres d'entrainements as-tu à faire ?
Pas tant que ça car c'est très simple, des petits trucs tous simples qu'ils mettent ensemble. Tout ça n'est qu'un pied qui s'élance, une tête qui se tourne brusquement ici et là ! Donc pas besoin de quelque chose d'excellent vu de loin. J'ai des antécédants de dance et de gymnastique et j'ai fait un peu de karaté. Mais comme Tom (Welling) et Allison (Mack) s'entrainent avec ce super kickboxer j'ai commencé à y participer. Je viens d'aller faire de la gym et du vélo et mais petites affaires personnelles car avant je ne pouvais pas me permettre d'avoir un entraineur personnel. Mais je recommence à faire de la dance - jazz et hip hop - je fais ça pour rester en forme.
A quel point ta vie personnelle et professionnelle a-t-elle changé depuis que tu joues dans cette série durant ces trois ans ?
En quelque sorte c'est ma personne qui a changé. Je suis beaucoup plus ouverte et solide et sûre de moi mais ma vie n'a pas autant changé. J'adore Vancouver où nous tournons - c'est l'endroit où j'ai grandi - donc avec chance je m'y sens comme chez moi. J'ai des amis d'enfance et je m'en suis faite de nouveaux. Professionnellement, j'ai beaucoup de portes qui me sont ouvertes qui ne l'auraient jamais été avant. Tout est bien.
Sens-tu la même pression que toutes ces jeunes actrices sentent à Hollywood - ayant à aller aux bonnes soirées, ayant à être vues par les bonnes personnes ?
Non, je ne me sens pas comme l'une d'elles. Je suis vraiment contente de ne pas être censé de faire ça car je n'aime pas ça, je deteste ça. Comme être dans certaines situations et dire que l'on est quelqu'un de célèbre. C'est vraiment bien d'être à Vancouver où je peux être vraie et être moi-même et ne pas avoir à faire semblant.
Tes parents sont tous les deux architectes de jardin, étaient-ils contents pour toi que tu poursuives la route du showbiz ?
Oui, ma famille est très intellectuelle, alors jouer n'était pas quelque chose qu'ils m'auraient poussé à faire. Ma mère voulait que je danse mais il était question de trouver un bon emploi, une bonne éducation, gagner assez d'argent pour avoir un diplome et aller à l'université. Mais ils ont été merveilleux et m'ont supporté même quand j'ai décidé de faire ça. Ils auraient été contents quoi que je fasse, du moment que j'étais heureuse.
Comment la série a-t-elle affecté ta vie privée ?
Je travaille moins que je ne joue donc j'ai beaucoup de temps libre - je vis plus que je ne travaille, ce qui est merveilleux. Mais ma vie privée est si simple - lire et discuter, regarder des films, me promener et boire des cafés. C'est ma vie.
Tu es devenu proche avec Matt Damon pour votre rôle dans Eurotrip. Comment c'était ?
Amusant. Il s'était mis du rouge à lèvres et je dansais et nous avons compris. Cétait ça. Nous devions faire une quantité considérable de prises mais c'était juste super. Avec de la chance, je ne suis pas devenue nerveuse, j'arrive très bien à garder mon calme. Il a été vraiment adorable : un mec très intelligent, drôle.
Qu'est-ce que te réserve l'avenir ?
Je ne sais pas ce qui va se passer quand la série sera finie. Je n'ai pas de vives ambitions concernant quoi que ce soit sauf pour vivre de nouvelles expériences dans ma vie et devenir une entière, complète personne avec qui j'ai vraiment envie d'être. Car à la fin, on est avec soi-même le plus ! Mes ambitions résident dans les voyages, et la possibilité de voir le monde. Et écrire une belle histoire un jour !

Facebook

Publicité

Nuage de tags