Smallville Site Web

Interview de Kristin Kreuk dans Séries Mag n°22

A la fin de la deuxième saison, Lana et Clark sont de plus en plus proches. Peux-tu nous dire quelle tournure va prendre leur relation ?
Désolée, mais je n'en sais pas plus que vous. Pourtant, croyez-moi, comme vous, j'aimerais bien connaître la suite du programme... [rires] Hélas, les scénaristes de "Smallville" ne sont pas très bavards et ils ne disent presque rien sur l'évolution de nos personnages. J'imagine qu'ils ont déjà leur idée quant à la suite de la relation entre Lana et Clark, mais le secret est bien gardé. Généralement, nous découvrons les scripts des épisodes seulement quelques jours avant le début du tournage, juste à temps pour apprendre nos répliques. Personnellement, je trouve ça un peu frustrant.
Si tu avais le choix, comment voudrais-tu que la relation évolue ?
Si ça ne tenait qu'à moi, Lana ne sortirait pas avec Clark, mais avec Lex ! Je le trouve très sexy. ce qui m'attire chez Lex c'est là complexité de son personnage, son côté sombre. Je n'ai jamais aimé les choses simples... Néanmoins, rassurez-vous je ne me marierais jamais avec un type pareil. J'aurais trop peur d'avoir des problèmes.
Tu as la réputation d'être plutôt timide. Est-ce vraiment le cas ?
Je ne pense pas être particulièrement timide. Jouer la comédie demande une certaine capacité à se mettre en avant, à ce donner en spectacle. A ce niveau-là, je n'ai pas de problème. En revanche, il est vrai que je suis très solitaire. Je n'ai pas besoin d'avoir beaucoup de personnes autour de moi pour me sentir bien. C'est comme ça depuis que je suis toute petite. Quand je rentre chez moi le soir, je suis presque contente qu'il n'y ait personne. Généralement, je m'écroule dans mon canapé, j'attrape un bon livre et je bouquine pendant des heures. Je ne regarde presque jamais la télévision. Ça ne m'intéresse pas.
Tu es manifestement très portée sur la littérature. N'as-tu jamais été tentée par l'écriture ?
L'écriture est l'une de mes passions. J'ai toujours écrit. J'ai des tonnes de pages qui s'entassent dans mes tiroirs, mais je n'ai encore jamais osé les montrer à un éditeur. J'estime que mes histoires ne sont pas encore assez abouties, qu'elles méritent d'être retravaillées. Néanmoins, j'espère sincèrement publier un jour mon premier livre.
Et tu n'as jamais eu envie d'écrire un épisode de "Smallville" ?
Ça m'a déjà traversé l'esprit, mais le travail de scénariste est vraiment difficile. Outre le fait d'avoir de l'imagination pour écrire une bonne histoire, il faut aussi avoir une vision globale des personnages et être capable de prendre en compte les contraintes techniques relatives au tournage de l'épisode. Bref, c'est un vrai casse-tête et, pour l'instant, je ne me sens pas à la hauteur pour me lancer. Un jour, peut-être.
Finalement, sans être vraiment timide, tu es tout de même assez introvertie. Est-ce pour cette raison que tu n'as jamais eu beaucoup d'amis ?
Sans doute. Quand j'étais plus jeune, au lycée, toutes les filles me prenaient pour une snob. Elles pensaient que je ne leur parlais pas car je ne les trouvais pas assez bien pour moi. Elles avaient le sentiment que je me prenais pour quelqu'un de supérieur. Ça n'était évidemment pas le cas, mais, pour être honnête, il est vrai que je ne faisais pas beaucoup d'efforts pour aller vers les autres. Comme je vous l'ai dit, être seule ne m'a jamais dérangé.
Et aujourd'hui, les choses ont évolué ?
Oui, un peu. Même si je reste solitaire, je me suis fait beaucoup d'amis dans le milieu du spectacle. Devenir comédienne m'a permis de rencontrer des gens formidables, des gens avec lesquels je me sens en phase. C'est très important pour moi.
A ce propos, quels sont tes rapports avec les autres acteurs de "Smallville" ?
Dans l'ensemble, l'ambiance sur le plateau est très bonne. Personnellement, à cause de mon rôle, je passe la plupart de mon temps avec Tom et Allison. Je suis d'ailleurs devenue très amie avec Allison et nous nous voyons souvent en dehors des plateaux. En revanche, même si j'adore les garçons, mes relations avec mes partenaires masculins dépassent rarement le cadre du tournage de la série. Tom est un bourreau de travail et il est quasiment impossible de le voir en dehors des plateaux. Quant à Mike [Rosenbaum], dès qu'il a des jours de repos, il quitte Vancouver et retourne à Los Angeles pour voir sa famille ou ses amis. Néanmoins, nous nous entendons tous très bien et il n'y a jamais de disputes.

Facebook

Publicité

Nuage de tags