Smallville Site Web

Interview de Kristin Kreuk pour TheWB.com

Donnez-nous un scoop sur Smallville...
Et bien, l'histoire est inspirée de Superman, mais ça parle uniquement de Clark Kent et de ce que c'est pour lui de grandir dans cette petite ville et ce qu'il se passe quand il commence à découvrir qu'il a certains pouvoirs.
Et vous êtes la chanceuse qu'il a choisit comme la fille de ses rêves ?
Dans un sens. Clark apprécie vraiment Lana (mon personnage) mais ils n'ont jamais vraiment eu une chance de se connaître l'un l'autre, jusqu'à maintenant.
Comment est Lana ?
Au début de la série, Lana est la fille populaire du lycée. Elle est intelligente et c'est le type même d'une meneuse. Mais elle est beaucoup plus que ça. Elle a perdu ses parents quand elle était très jeune donc il faut aussi mentionner qu'il y a beaucoup de solitude en elle.
Comment se sent-on quand on décroche son premier vrai grand rôle ?
Je n'arrive pas à croire la chance que j'ai d'avoir cette opportunité. Je suis si heureuse. Je pense aussi que je suis toujours sous le choc. On peut dire que tout ça m'est tombé dessus d'un coup.
Alors vous ne faite pas partie de ceux qui naissent en voulant être actrice ?
J'ai grandi au Canada et j'ai pris des cours de théâtre en dehors du lycée. J'ai adoré, mais mon vrai but était d'arriver à l'Université.
Avez-vous été découverte par accident ?
En quelques sortes. Un jour quelques producteurs ont appelé mon école. Ils faisaient passer un casting pour une série pour ado et mon professeur a suggéré que j'aille à l'audition. J'ai eu le rôle et depuis, tout s'enchaîne.
Est-ce que cela signifie que vous mettez l'université de côté ?
Pour le moment, oui. La première fois que j'ai commencé à jouer professionnellement je n'ai vraiment pas cru que j'avais le talent pour ça. J'avais prévu d'utiliser l'argent que je m'étais fait avec la série pour payer mes études.
Quelles études aviez-vous prévu de faire ?
Je voulais être médecin légiste depuis longtemps. Je pensais que c'était la chose la plus intéressante - juste pour être capable de tenter et d'essayer de comprendre comment un crime était arrivé. C'est comme rassembler les pièces d'un puzzle. Résoudre des mystères semble être marrant, effrayant et excitant à la fois.
Et maintenant ?
Evidemment la médecine devra attendre. J'adore ce métier. Je travaille avec le plus talentueux groupe de personnes et je fais des choses que je n'aurais jamais cru possibles. C'est aussi effrayent parce que je suis quelqu'un de timide et maintenant, tout d'un coup, je suis à un endroit totalement nouveau. Je ne suis pas aussi géniale pour rencontrer de nouvelles personnes et avoir à en rencontrer, enfin, discuter. Je ne suis pas douée pour les petites discutions, les conversations avec des étrangers. La chose la plus étonnante est que je ne pensais pas pouvoir faire ça comme carrière et j'y suis. Donc pour l'instant je vais juste continuer. Quand le train s'arrête... Je descendrai et irai à l'université.

Facebook

Publicité

Nuage de tags