Smallville Site Web

Interview de Tom Welling dans Séries Mag HS n°4

Comment vis-tu ta nouvelle célébrité ?
En fait, je n'en ressens pas vraiment les effets car nous tournons à Vancouver, au Canada, et je n'ai pas souvent l'occasion de rentrer à Los Angeles. Je fais la navette entre mon appartement et le plateau, et j'ai parfois l'impression de vivre dans un cocon. En revanche, Michael Rosenbaum saute dans un avion pour les USA aussi souvent qu'il le peut, et il a donc eu l'occasion de se rendre compte du succès de la série aux Etats-Unis. Quand je rentre à Los Angeles, les réactions des gens sont parfois surprenantes. L'autre jour, à l'aéroport, un homme est venu vers moi en me disant : "Eh, c'est bien vous qui jouez dans Smallville ? J'adore votre série !". Je l'ai remercié et il alors ajouté : "En fait, je n'aime pas vraiment cette série, c'est mon fils qui est fan et je ne le vois pas très souvent. Mais les soirs où Smallville passe, je sais qu'il sera à la maison, alors je passe le voir et on regarde la série ensemble pendant une heure." J'ai trouvé cette anecdote très émouvante.
Tu es l'un des acteurs les plus populaires du moment, tu ne ressens vraiment aucune pression ?
Pas vraiment. Je ne suis pas du genre à stresser pour un rien. Quand les choses deviennent trop pesantes à mon goût, j'essaie de prendre du recul et d'analyser la situation d'un autre point de vue. Je n'aime pas prendre des décisions à la bâte.
Clark est plus proche de ses parents que la plupart des adolescents. Pourquoi ?
Clark possède des pouvoirs incroyables, mais il ne veut pas en parler à ses amis. Les seules personnes auxquelles il peut se confier sont ses parents. C'est l'une des raisons de leur grande complicité. On peut se demander ce qui serait arrivé à Clark s'il avait été élevé par Lionel Luthor. Quel genre d'adolescent serait-il devenu ? Aurait-il le même sens moral et les mêmes valeurs si les Kent ne lui avaient pas inculquées ? Si Lionel avait été son père, dévaliserait-il les banques au lieu d'arrêter les voleurs ? Dans les épisodes à venir, les scénaristes vont aborder ces questions.
Sur quoi repose l'amitié entre Clark et Lex ? A priori, ils n'ont aucun point commun...
Clark et Lex sont très différents, mais aussi très complémentaires. Comme n'importe quel adolescent, Clark aimerait bien avoir plus d'argent de poche et plus de pouvoir. En revanche, Lex, qui dispose de tout cela, sait que ces choses ne le rendent pas heureux et il envie la famille de Clark. Chacun d'eux possède ce dont l'autre rêve. C'est en cela qu'ils sont complémentaires.
Qu'est qui le touche le plus chez Clark ?
Sa solitude. Même si ses pouvoirs paraissent merveilleux, ils se limitent aussi beaucoup. Il ne peut pas faire de sport avec ses camarades. Il doit mentir et se cacher. Quand on y réfléchit, ça n'est pas une situation très enviable.
Comment s'est passé ton premier jour sur le plateau de "Smallville" ?
A part Kristin Kreuk, avec qui j'avais auditionné, je n'avais rencontré les autres acteurs que très brièvement. J'étais un peu nerveux, mais nous nous sommes tous très bien entendus. Au bout d'une semaine, j'ai réalisé que nous avions une distribution exceptionnelle. La personne qui m'impressionnait le plus au départ, c'était John Schneider. J'ai grandi en regardant "Shérif, Fais Moi Peur" à la télé, et je jouais même avec une réplique miniature de la voiture de son personnage quand j'étais petit ! Mais quand j'ai fait sa connaissance, il m'a tout de suite mis à l'aise. Il est génial, c'est une personne très généreuse. Si notre relation à l'écran en tant que père et fils fonctionne si bien, c'est parce que dans la vie nous sommes amis.
Que fais-tu quand tu ne travaille pas ?
Je dors ! [rires] Je tourne 12 heures par jour 5à 6 jours par semaine, aussi, quand j'ai un peu de temps libre, j'en profite pour me reposer ou me vider l'esprit en faisant de jogging.
Quel est ton type de femme ?
J'aime les femmes intelligentes, indépendantes, drôles, gentilles et en qui je peux avoir confiance. J'ai beaucoup de chance, car j'ai trouvé toutes ces qualités chez ma femme Jamie. Nous nous sommes rencontrés il y a plusieurs années, quand nous étions tout deux mannequins, et nous nous sommes mariés l'année dernière. Mais je ne vous en dirai pas plus. J'ai choisi de devenir acteur et de m'exposer au regard du public, mais ce n'est pas le cas de ma femme. Aussi, j'essaie de respecter son droit à une vie privée.
En dehors de ta célébrité, qu'est-ce que t'apporte le fait de jouer le rôle de Superman jeune ?
Je me dis qu'un jour, quand j'aurai des enfants, je pourrai leur montrer que j'ai contribué à faire revivre le grand mythe de Superman. C'est un sentiment très agréable.

Facebook

Publicité

Nuage de tags